le site de l'avml 03

2012 pour une meilleure prise en charge des lymphoedèmes

Le 10 Mai 2012 s'est tenue la soirée scientifique de l'AVML 03

Maison des Associations - 03200 VICHY

 

"UNE MEILLEURE PRISE EN CHARGE DU LYMPHOEDEME"

 

Par Fabrice ABBADIE, Angiologue au CH de Vichy

Par Pierre GONON, ILF (International lymphology Famework)

Par le Laboratoire RADIANTE de Chatellerault

Avec la participation de Groupama

avec la coordination et animation de Dominique MISSONNIER, Présidente de l'AVML

 

Source "la Montagne" : Le lymphoedème correspond à une insuffisance de drainage, donc à une accumulation de protéines qui attirent l'eau, entrainant une augmentation anormale de liquides dans les tissus, ce qui aboutit à une augmentation de volume d'un membre ou d'une partie du corps.

Le docteur Fabrice ABBADIE, angiologue, qui a ouvert la première consultation spécifique de lymphologie au Centre Hospitalier Jacques-Lacarin, a détaillé la maladie. Les membres inférieurs sont le plus souvent touchés, mais le lymphoedème atteint parfois les membres supérieurs, les organes génitaux et, plus rarement, la face.

Les complications sont surtout infectieuses et les coupures, brûlures et piqûres sont à éviter. Les troubles musculo-squelettiques et la gêne fonctionnelle sont fréquentes, liés au poids du membre atteint. L'impact psychologique et social est très important.

Comme le souligne le docteur ABBADIE "le lymphoedème souffre d'une méconnaissance de la maladie et de l'idée reçue que l'on ne peut rien faire. Cela rajoute à la détresse des patients et à leur sentiment de solitude ou d'abandon. Or, en 2012, on ne peut pas guérir du lymphoedème, mais le patient peut arriver à le maîtriser". Une prise en charge précoce est primordiale pour limiter l'impact de la maladie.

Trois jeunes étudiants en kinésithérapie de Vichy ont expliqué les différentes techniques de bandage pour mieux mobiliser la lymphe par une pression irrégulière. Les gestes à effectuer sont très pointus pour un retour lymphatique optimal et sont complétés par un drainage manuel.

Connaissance et reconnaissance : depuis onze ans, l'association AVML se bat pour une meilleure connaissance et reconnaissance de la maladie. Elle souhaite un meilleur remboursement des bandages et des contentions ainsi qu'une information des professionnels de santé.

"Avec l'implication de tous et une forte volonté, on peut changer la prise en charge" a insisté Pierre GONON, représentant l'International Lympoedema Framerwork, organisateur d'une conférence internationale majeure qui regroupera une trentaine de pays à Montpellier en Juin.

Partager cet article

 



30/01/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres